Etape 1 : la Vision

Tu as pris de quoi noter. Prends quelques secondes pour te recentrer, fais quelques respirations.

A présent….

Imagine un monde idéal…

Qu’est ce qu’on y fait ? Comment y vit on ? Qu’est ce qui a changé par rapport à aujourd’hui ? En quoi ce monde est il différent d’aujourd’hui, est ce plutôt sur le plan des rapports humains, des relations que les gens entretiennent avec la nature ? Quelle place tient l’argent dans le monde ? Et les arts ? Comment sont les écoles ? Etc…

Laisse toi aller à rêver de ce monde et note tout ce qui te vient à l’esprit : les couleurs, les images, les paysages et les éléments qui les constituent, des personnes que tu connais ou que tu aimes ou que tu admires, les mots, les sons, les chansons, …Ne censure rien. Laisse totalement aller ton imagination, fais COMME SI tout était possible.

Prends quelques instants pour noter sur ta feuille les informations que tu as.

En fonction des images que tu as vues, des idées que tu as reçues, etc., tu vas t’apercevoir que tu es naturellement concerné par certains domaines, plus que que d’autres. Cela peut être l’écologie, la nature, les relations, la communication, la musique, la créativité, la santé, la politique, l’éducation, la mode, le business… l’un d’entre eux ou plusieurs. Sans tirer aucune conclusion, observe quels sont tes centres d’intérêt dans la vie, ceux qui lorsqu’ils sont abordés dans les médias par exemple peuvent te faire réagir émotionnellement. Certaines choses nous touchent, d’autres pas. Lorsque nous sommes attirés par quelque chose, c’est souvent le signe que l’on a quelque chose à y faire. Lorsque nous sommes irrités par certaines informations, c’est également le signe que nous avons quelque chose à y faire.

Tu peux prendre plusieurs jours pour faire cet exercice, même plusieurs semaines, et noter tout ce qui te plait, tout ce qui te déplait. Tout est message. Rien n’est au hasard. Une conversation que tu entends dans laquelle une phrase résonne en toi…un film qui t’émeut, une scène particulière dans ce film…un énervement récurrent sur un sujet…un souvenir qui remonte dans lequel tu était bien, que faisais tu ?

Note dans les jours prochains, les semaines prochaines tout ce qui te parle de toi, des tes affinités, de tes désirs et de tes besoins.

Etape 2 : les LIMITES/les FREINS/les PEURS

Lorsque la voix de la peur est trop forte, cela agit bien évidemment comme un véritable frein à ton inspiration et cela vient saboter ton élan vers le renouveau, vers le changement.

A ce stade là, 2 choix s’offrent et en général on va vivre en alternance les deux VOIX :

  • une voix qui dit OUI MAIS : la voix qui dit “j’ai bien une idée mais je ne vois pas comment je pourrais en vivre”, “je ne pense pas pouvoir en être capable”, “c’est quand même pas évident”, etc etc
  • une voix qui dit WAOUH : la voix qui dit “c’est vrai que j’aime ça !” “C’est vrai que quand on me parle de ça, ça me tente, ça m’attire”, “ah oui c’est vrai que quand j’étais enfant, je passais des heures à faire ça”, “ah l’autre jour j’ai rencontré une personne qui m’a dit que”, etc etc

Il va s’agir là d’autoriser une ouverture. Car si tu bloques plus ou moins consciemment par peur, les choses ne se feront pas. C’est le signe que tu n’es pas encore prêt. Il va falloir travailler sur les peurs afin qu’elles ne prennent pas toute la place.

Les limites que l’on rencontre sont souvent les limites que l’on se met soi même. Car même les limites qui sont placées par les autres vont sauter si tu es plus clair et plus confiant.

En ce qui concerne les peurs, elles sont naturelles et présentes chez tous. Elles peuvent être dépassées. A partir du moment où tu prends conscience de tes peurs et qu’en parallèle tu as déclaré que tu désirais vraiment le nouveau, les aides aux changements vont se présenter à toi.

Certaines des peurs que l’on peut rencontrer : la peur de la maladie, la peur d’être seul, la peur du regard d’autrui, la peur d’échouer, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de parler en public, la peur de manquer, la peur de perdre les gens qu’on aime si on change…

Maintenant, note tes peurs :

  • ….

Et pour chacune d’entre elle, il faudra faire quelque chose. Un pas puis un autre…. Mais une ACTION chaque jour venant diminuer la peur. Et qui te montre que oui tu peux !

Etape 3 : dire OUI, s’engager, faire confiance & lâcher prise

Le OUI agit comme un FEU VERT. Les énergies vont alors concourir à donner encore plus d’informations, à mettre sur la route les bonnes personnes, les bonnes idées.

S’engager est un pas supplémentaire vers le concret : se renseigner vraiment sur un métier, calculer la somme dont on a besoin pour un nouveau projet, regarder les formations qui seraient appropriées, commencer à en parler à son conjoint et sa conjointe, voir comment organiser son planning, s’inscrire à un cours…

Faire confiance c’est se savoir béni des DIEUX. Savoir que tout projet est porté par la lumière lorsqu’il est en cohérence avec le bon, le bien et le beau. Tout peut se faire harmonieusement, lorsqu’on intègre la patience, le temps, que l’on ne se met pas la pression et surtout clé importante, que l’on fait chaque jour concrètement un pas vers soi = action !

Lâcher prise c’est essentiellement lâcher les peurs et les attitudes anti productives comme : se critiquer, se répéter qu’on n’y arrivera pas, se comparer à ceux qui…, donc se flageller, se saboter, nuire à soi même. Accepter l’imprévu, faire preuve de souplesse. Accepter les étapes par lesquelles il faut passer. Ces étapes peuvent être inconfortables, nous montrant nos tendances névrotiques !

Voilà, trouver ses missions de vie est plus simple qu’il n’y paraît.

Savoir ce que l’on aime, ce qui nous porte naturellement, ce qui nous fait vibrer…et puis s’autoriser à aller tranquillement vers elles. Il y aura des routes droites, des sentiers plus sinueux…en tout état de cause, la VIE se chargera de placer les bons indicateurs, les bonnes personnes, les messages nécessaires. Et puis démystifier, il n’y a pas UNE Mission, il y a plein de métiers, plein d’activités, tout un tas de rencontres et d’explorations. Je ne crois pas qu’on puisse vraiment échouer. On expérimente.

Lors des soins énergétiques, je reçois des informations sur votre feuille de route. Celles ci permettent de vous faire gagner du temps et parfois aussi de valider ce que vous aviez déjà pressenti !