Lors des consultations, bon nombre d’entre vous témoignent d’une certaine perte de leur joie de vivre. La joie peut littéralement disparaître suite à certaines épreuves qui ont profondément blessés, du fait du poids des problématiques du quotidien qu’on ne sait comment aborder, de situations que l’on ne parvient pas à régler, sur lesquelles un sentiment d’impuissance surgit. Parfois de nombreuses années se sont écoulées sans plus aucune connexion avec la joie. L’enfance et ses rires semblent bien lointains. Certains aspects…