Que se cache t’il derrière l’aspiration à être plus “soi même” ?

En effet, on peut se sentir poussé par cette invitation à davantage d’authenticité, avec cet élan fort de briser les chaînes qui maintiennent emprisonnés sous des masques ou des limitations. Masques et voiles que l’on a jugés opportun de porter pour se protéger, pour faire bonne mine dans une situation où l’on sentait que c’était probablement mieux ainsi…parce que de toute façon qui nous aurait accepté tel que nous étions réellement ?

L’enfant perçoit les émotions et les jugements de ceux qui l’entourent et de cela, il va se forger tout un système de croyances et de fonctionnements dans le but d’éviter l’exclusion, le rejet, afin de se sentir aimé et intégré. Une identité se construit alors.

Cet élan à retrouver une énergie plus authentique et donc plus libre est riche d’opportunités car elle permet de regarder avec clairvoyance la façon dont nous menons notre vie. Et en tant qu’adulte nous pouvons alors réajuster certains curseurs qui ne nous conviennent plus. Lâcher des schémas qui ne sont plus utiles.

Chaque jour nous sommes parcourus par des tas de pensées, d’émotions, d’énergies…à qui appartiennent elles ?

Si l’on investigue nos pensées, on peut s’apercevoir qu’elles sont parfois totalement absurdes et désuètes. Influencés à notre insu par la pub, l’école voire mêmes nos lectures spirituelles n’ont parfois pas été passées à la moulinette du sens critique ? Alors, nous continuons de perpétuer des systèmes de pensées qui nous freinent et nous bloquent, à entretenir la croyance que nous ne sommes pas dignes ou que le monde n’est que mauvais ou je ne sais quoi encore…chacun son registre de croyances, de concepts qui ne restent probablement que des visions très partielles du monde. Et avec cet amas de concepts et de croyances, on peut se battre avec son voisin, se fâcher avec un être cher parce qu’il n’est tout simplement pas d’accord avec notre vérité.

Bref, être plus authentique, cela passe par un face à face avec les différentes entités qui nous composent et par l’observation de nos fonctionnements. Ainsi que la remise en question de ceux ci. Sans cette démarche, cela tourne en boucle dans notre esprit et on ne peut vivre cette sensation “d’être soi, à sa place, dans la joie et l’amour de ce que nous sommes vraiment”.

Etre plus proche de son Etre passe par ce désencombrement des croyances, et cela libère à chaque fois davantage d’énergie de vie.