Post

Spiritualiser la matière

Posté le 1 décembre 2014 dans Général par Florence Poirier

FeuillesVollantes-626x182

Nous sommes bien plus que ce corps physique. Nous avons en réalité plusieurs corps énergétiques et nous sommes connectés à de multiples dimensions.

Nous sommes des êtres spirituels venus faire une expérience terrestre et il y a un SENS et même DES SENS sous-jacents à notre existence.

Beaucoup se demandent quelle est leur mission. Je crois sincèrement que nous le découvrons au fur et à mesure de notre avancée dans la vie et au fur et à mesure que les nettoyages que nous sommes amenés à faire par conscience ou par necessité se font. La vie – vous l’aurez remarqué - nous oblige à nous purifier en nous présentant certaines expériences. Lorsque nos corps se purifient, quand ils se délestent des fausses croyances et s’allègent des souffrances lourdes dues à nos expériences passées et au poids de notre ego, notre intuition nous guide alors plus facilement vers ce qui représente notre place dans la vie, notre rôle, notre destinée… Selon moi, il y a une part de destin et une part de co-création. Subtil mélange restant toutefois bien mystérieux. Et c’est tant mieux !

Si vous ne savez pas quelle est votre place, votre mission, ne focalisez pas, ce qui bloquerait la réception des informations intuitives qui concernent votre chemin, votre direction.

Mais sachez qu’en « faisant le travail », vous serez de toute façon un jour ou l’autre éclairé.

Voici pour vous aider quelques suggestions sur le but de notre incarnation. Cela reste général mais en appliquant ceci concrètement à votre vie, je suis sure que votre chemin vous paraîtra plus lumineux et vos directions de vie plus claires.

 

Contexte d’incarnation :

Notre âme choisit son lieu d’incarnation, son contexte d’incarnation, ses parents et son parcours.

Se souvient-on de cela ?

Pour la plupart, on le découvre au fur et à mesure que la vie se déroule. Certaines personnes reviennent avec la conscience d’où ils viennent et ce pourquoi ils viennent.

Quel lieu d’incarnation avez-vous choisi ? Quels parents et contexte avez-vous choisi pour venir vous expérimenter ?

Au sein de votre famille, vous avez vécu certaines expériences qui ont installé en partie vos croyances sur la vie et vos comportements dans la vie. Certains aspects sont devenus vos forces, talents et ressources ; d’autres vous laissent parfois l’impression d’avoir des chaines aux pieds, vécus comme des limitations et des obstacles au plus grand appel qui soit : la réalisation de soi.

Nos choix d’âme ne sont pas ceux de notre famille terrestre.

Quelques pistes…

But de l’incarnation : se libérer, se guérir ?

Il peut y avoir une intention de libération dans notre incarnation. S’éveiller à notre essence divine passera alors par la guérison des mémoires et blessures et des illusions de séparation.

Au départ de la vie, parfois déjà durant notre vie intra-utérine, se dessinent les aspects que nous avons à libérer. Nous sommes confrontés à des blessures (abandon, rejet, non reconnaissance, humiliation, maltraitance, trahison, injustice…) et venons rejouer des relations qui servent l’évolution de notre âme, en nous obligeant si nous l’acceptons à transcender ces expériences douloureuses.

Si nous ne les guérissons pas, elles seront projetées sans cesse sur nos relations et notre vie d’adulte. Guérir est essentiel car tant que nous sommes « soumis » à ces blessures, notre cœur reste en partie fermé et voilé et notre âme est empêchée de partager tout son Amour et sa Lumière. Or l’amour s’exprime partout et en tout, pas uniquement dans nos rapports avec autrui, également dans ce rapport intime que nous entretenons avec la Vie, avec le Bonheur de notre existence.

Une partie de notre mission de vie est révélée au travers de ce parcours de guérison. Pourquoi ? Parce qu’en libérant ces voiles qui nous font vivre la souffrance, la voix de l’âme peu à peu se fait entendre. Je ne crois pas qu’il y ait de réel développement spirituel et éveil spirituel sans passer par cette étape de libération et de guérison.

Qui a le pouvoir intérieur de se changer ? C’est nous même. On peut se faire aider par un thérapeute mais c’est toujours nous qui détenons ce pouvoir de dire OUI ou de dire NON à l’Energie de Vie.

But de l’incarnation : atteindre la perfection de l’âme ?

Lorsque j’avais 5 ans et des poussières, je me disais que pour changer le monde il fallait que je commence par moi-même.

Nous rencontrons l’épreuve qui nous offre la possibilité d’en vouloir à Dieu, à la terre entière ou bien de s’ouvrir. C’est toute la notion du libre arbitre.

But de l’incarnation : être heureux, se réaliser, exprimer qui l’on est ?

Le bonheur.

Nous sommes ici pour connaître l’épanouissement et la plénitude. Cela parait légitime et pourtant…Comme l’être humain est doué pour se faire du mal !

Se réaliser est différent pour chacun d’entre nous. Cette réalisation peut toucher la sphère du corps, de l’esprit, du cœur, des relations familiales, amicales, amoureuses, du travail, de la spiritualité, le domaine social, créatif, artistique, …J’en oublie certainement.

Là encore restons simples et confiants. Ce que vous aimez, ce qui vous fait le plus rêver, généralement c’est le signe que « c’est par là le chemin ». C’est une bonne nouvelle non ? A la fois, je ne suis pas sure que nous puissions ou que nous devions réaliser tout ce que nous souhaitons. Parfois nous désirons aller dans un sens et les choses ne fonctionnent pas. La porte reste fermée. Pour quelle raison ? Faut-il alors forcer les portes ? Peut-être est-ce du à quelque chose en soi ou autour de soi qui bloque ? Est-ce le signe que ce n’est pas notre bonne direction ? Discernement et intuition obligent. Nos expériences de vie forgent notre âme d’Airain. C’est par l’expérience que nous apprenons à mieux distinguer les différentes énergies qui entrent en jeu.

La réalisation de soi ne passe pas forcément par des choses extraordinaires. Qu’est ce qui me rend heureux ? Pas en fonction de critères comme donner une image de soi ou accomplir quelque chose d’extraordinaire pour compenser les manques…nous voyons là pourquoi il  est si important de guérir les blessures car sinon ce sont elles qui dirigent notre vie. A la fois, la vie est extraordinaire. Nous avons de grandes capacités et pouvons réellement accomplir de très belles choses !

Les désirs de l’ego ne sont pas les désirs de l’âme.

Si votre désir est sous tendu par une blessure qui crie très fort, il y a des chances pour que lorsque vous le réalisiez, vous soyez un peu déçu et désemparé. Tout se révèle de toute façon pas à pas sur ce chemin. La lumière entre petit à petit dans l’obscurité et si le cœur y est sincèrement, votre âme vous montrera toujours le juste chemin.

Florence

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>